Photographe professionnel vs. photographe amateur

On entend de plus en plus souvent le fait qu’une certaine personne est née ayant un sens photographique très élevé, mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Est-ce que c’est une compétence apprise au fur et à mesure ou est-on nés avec elle ?

Récemment, un très connu fabricant d’appareils photos professionnels a fait une étude pour estimer la direction du regard humain de différentes catégories de photographes professionnels au moment de l’exécution photographique proprement-dite. Ensuite, le résultat a été comparé avec la façon dont un photographe amateur effectue la même sorte de photographie.

Étant donné que les photographes amateurs et les professionnels ont pris des photos dans les même conditions, utilisant le même appareil photo, les experts on analysé  les modalités d’exécution pour obtenir plus d’information sur ce que le sens photographique veut signifier.

Parmi les conclusions s’énumère le temps utilisé par un professionnel pour prendre une photo. Lui, il attend trois fois de plus qu’un amateur pour obtenir de bonnes photos. Quant à la photographie d’événement, les résultats sont semblables. En moyenne,  le professionnel a eu besoin de 15 secondes de plus pour trouver les plus intéressants éléments du cadre, en comparaison avec l’amateur.

L’étude a démontré aussi le fait qu’un professionnel prend trois fois de plus photos qu’un débutant. Si ce dernier s’est concentré sur un seul cadre, le premier a vérifié plus de scènes en évitant ainsi de rater d’autres opportunités. La plus évidente situation a été celle de la photographie de voyage. Pendant que l’amateur prend en considération seulement le tout, l’ensemble, le photographe professionnel a travaillé d’une manière plus minutieuse en cherchant l’importance du chaque aspect.
Quant au cadre, celui-ci a représenté un des plus évidentes différences entre les deux sujets. L’un d’entre eux a choisi un seul cadre, pendant que l’autre (et c’est simple de deviner lequel) a identifié sans arrêt de nouvelles situations à photographier.
Que faut-il comprendre de cette étude ? Premièrement, on doit « regarder » au-delà du sujet de la photo. Les éléments qui entourent et qui influencent le cadre sont plus importants qu’on avait pensé. Ensuite, il faut pratiquer continument, d’une manière soutenue. Ce n’est pas par hasard que la répétition est la mère de l’apprentissage.