Comment fixer les prix des photos pour un photographePrix photographe professionnel paris

 

Qu’est-ce qui fait le prix d’une photo ? Comment évaluer votre travail et proposer un tarif correct pour vos prestations? A la recherche d’un prix juste, tous les photographes professionnels qui veulent se lancer dans la carrière se sentent un peu perdus dans cette « jungle » où les professionnels pratiquent des tarifs assez variables. Sans doute, on s’est tous demandé au moins une fois : Suis-je trop cher ? Est-ce que mes prix sont trop bas? Heureusement, il n’y a pas une grille tarifaire, une liste de prix “toute faite”. Certes, ce serait peut-être plus facile pour certains professionnels, mais il faut apprendre à donner une valeur à son travail. Olivier Pauvarel, consultant en management social, nous conseille de “trouver un équilibre entre la valeur de notre prestation sur le marché et la valeur qu’on lui donne.”

Certains photographes commencent par regarder à gauche et à droite les prix pratiqués par la concurrence afin d’estimer à leur tour un prix. Dans ce cas, ils courent le risque de sous-estimer ou surévaluer leur travail. Ce n’est pas un jeu de loto ! Un vrai photographe professionnel sera toujours prêt à justifier ses prix auprès de son client. En conséquence, apprendre à estimer les coûts réels de vos prestations en fonction de plusieurs critères, à la fois objectifs et subjectifs, c’est un élément vital pour un free-lance qui travaille pour gagner sa vie. « Il faut veiller aussi à ne pas se vendre à un prix trop bas, sous peine de se décrédibiliser. Si on est expert dans un domaine, il faut se vendre à un prix d’expert » (Pascale Théobald).

Il est toujours pertinent de dresser une liste avec les dépenses directement reliées à votre travail. D’une part, il existe des frais fixes : l’amortissement du matériel, les assurances, les frais de transport, les taxes et les impôts, le coût de location de votre studio, etc. L’appareil photo, les objectifs et les accessoires coûtent cher, n’oubliez pas de prévoir un budget pour les renouveler (en fonction du volume de votre travail et du type de travail effectué : photographie de portrait, de mariage, etc, il faut prévoir une durée de vie de 2 à 4 ans). Avec l’expérience, un photographe professionnel va s’équiper graduellement des matériaux de qualité nécessaires à la prestation, et ici je fais surtout référence aux objectifs, flash portable, etc. D’autre part, de nombreux facteurs peuvent varier le prix de la prestation, tels que : l’expérience et la renommée du photographe, la complexité du travail, etc.1386895182_money

Si certains photographes préfèrent être plus transparents au niveau des tarifs pratiqués en appliquant des prix fixes pour chaque prestation précise (photographie de portrait, photographie de grossesse, etc), d’autres professionnels fixent leurs tarifs en estimant le temps nécessaire à la réalisation de la prestation. Pour le premier type d’approche, un catalogue de prix pourrait être élaboré et mis à la disposition de la clientèle, une démarche tarifaire adaptée aux particuliers. Quant à la deuxième, c’est une approche adaptée à la clientèle professionnelle, les tarifs variant par rapport au temps passé, c’est-à-dire, non seulement le temps du shooting, mais aussi le temps de la préparation du matériel, le temps de déplacement, le temps de post-traitement (édition, retouche, trie), etc. N’oubliez pas de définir un taux horaire !

Même si le domaine de la photographie est un marché fortement concurrentiel, soyez objectifs et évaluez votre travail à sa juste valeur si vous voulez vivre de la photo.